Maison passive constructeur

Construire une maison passive

Aperçu d'un bâtiment Passif au 20h TF1

Immeuble de logement sociaux au standard Passivhaus, ossature bois et isolation botte de paille !

Reportage à voir...

http://videos.tf1.fr/jt-we/ecologique-et-economique-visitez-le-logement-de-demain-7941500.html

L’intérêt de construire une maison passive

La maison passive encore appelée « low-energy-house » attire de plus en plus d’adeptes, une situation qui s’explique par le fait qu’elle dispose d’une faible consommation d’énergie. L’engouement que connait ce type d’habitation est apparu il y a à peu près dix ans. C’est surtout en termes de chauffage que cette construction se démarque des autres.

La consommation d’énergie

La maison passive est une maison qui consomme très peu d’énergie et il s’agit ici d’utiliser des techniques passives pour permettre aux habitants d’économiser un maximum d’énergie. Pour cela, il indispensable de bien étudier l’orientation de la maison et l’emplacement des ouvertures. Cela est indispensable, car ce sera surtout l’énergie solaire qui sera le plus sollicitée.

Dans ce cas, on parle de bioclimatisme où il faudrait optimiser les éléments de capture des rayons du soleil. Il est même conseillé d’opter pour une véranda bioclimatique. Il serait aussi judicieux d’adapter les pièces afin de permettre une meilleure circulation de l’air dans tout le bâtiment.

L’autre point essentiel pour l’économie d’énergie est le fait d’accroitre l’isolation de la construction. Pour cela, il faudrait multiplier les ouvertures sur la partie qui est le plus exposée au soleil et faire le contraire sur les parties moins exposées.

Cependant, afin de permettre de garder plus de chaleur dans le bâtiment, il est conseillé d’opter pour les fenêtres à triples vitrages. En ce qui concerne les éléments d’isolation, ils devront être d’une épaisseur de 10 cm environ. Tout cela permettra de garder la chaleur apportée par le soleil qui sera très utile pour réchauffer l’habitat lorsque la nuit tombe. La chaleur dégagée par les habitants permettra aussi de garder une température stable dans la maison.

Le cout de la construction amorti dans le temps

Il faut savoir que la construction d’une maison passive nécessite un investissement très important que pour les maisons ordinaires. Ceci est dû au fait que les matériaux qui seront utilisés dans la construction coûtent cher. Il faut effectivement un temps considérable pour la fabrication de certains éléments. C’est notamment le cas pour ceux qui sont utilisés pour accroitre l’isolation du bâtiment.

De plus, la demande n’est pas encore très importante dans le domaine c’est pour cela que les matériaux ne sont pas encore produits en série. Pour pouvoir en acquérir, il faut donc débourser une somme d’argent assez importante.

Même si le prix d’acquisition d’un tel bien est assez élevé, les bénéfices qui en découleront ne sont pas moins importants. Les spécificités de la maison permettront donc aux propriétaires de faire une économie considérable en termes d’énergie.

Des avantages fiscaux

Les maisons passives disposent aussi beaucoup d’avantages au niveau fiscal, une situation qui se voit surtout sur les réductions d’impôts. Une exonération de la taxe foncière partielle ou totale sur 5 ans minimum.

Un crédit d’impôts sur les équipements utilisant des énergies renouvelables. Et même des aides régionales sur certains équipements.

Vous bénéficiez du prêt à taux zéro et une augmentation de COS (coefficient d'occupation des sols) jusqu'à 20 % supplémentaire.

Pour ce qui est des maisons qui ont une certification Zéro-énergie, elles bénéficient d’une réduction d’impôt qui peut atteindre 1700 euros. Ce sont les bâtiments qui ne consomment que 15 kWh/m2 qui peuvent avoir cette certification.

ITE : isolation thermique par l'extérieur

L'isolation thermique par l'extérieure est une technique d'isolation utilisée et reconnue depuis plus de 20 ans dans les pays voisins Européens, mais elle ne représente que 7 % du secteur de l'isolation en France.

Pourtant l'isolation thermique par l'extérieur offre beaucoup d'avantages dans le neuf comme dans la rénovation.

Les avantages de l'isolation par l'extérieur :

- réhabilitation des bâtiments anciens (épaves thermiques) par l'application d'isolant en façades.

- performance optimale de l'enveloppe thermique du bâtiment tel un manteau de protection autour du bâtit. Son épaisseur est à faire varier selon l'étude thermique réalisée préalablement.

Bloc coffrage isolant PSE (néopor)

- suppression des ponts thermiques de la structure porteuse. Que le bâtiment soit réalisé en béton, en bois ou en parpaing, les ponts thermiques sont inévitables. L'ITE vient corriger ces zones de pertes thermiques.

- elle peut être réalisé en fibre de bois, en chanvre, en ouate de cellulose, en PSE, en laine de verre, en laine de roche...

- récupération de l'inertie thermique des éléments porteurs. Chaque matériau a un déphasage qui lui est propre. Si votre construction est en béton ou autre matériau "lourd", vous récupérez alors une masse d'inertie thermique importante qui évitera les variations intempestives de la température intérieure.

source : Xella

- ce mode d'isolation permet aujourd'hui de varier les revêtements extérieurs de toutes sortes. Vous pouvez choisir le crépis, l'enduit mince, le bardage bois...

source : WoodITE

- des systèmes de fixations sur ITE, permettent de fixer des éléments en façade, tout en évitant les ponts thermiques, de la plus petite charge à la plus lourde.

- le confort des habitations isolées par l'extérieur est remarquable. Plus de sensation de parois froides.

source: sunncoisolation

Autant de raisons qui poussent à faire le choix de l'isolation par l'extérieur pour sa future construction....